Menu

Rémi Vandeweghe, Directeur Création et Communication chez Energic

Rémi Vandeweghe, Directeur Création et Communication chez Energic

Rémi VANDEWEGHE - Directeur Communication et Création

Article publié le February 22, 2021

Rémi VANDEWEGHE

Directeur Communication et Création

Rémi VANDEWEGHE, 37 ans en Avril, Dunkerquois d’origine et ancien étudiant de l’Institut St Luc Tournai. (👋 Dany Boon)

🐝 #Slasheur & #Pollinisateur d’idées, engagé pour la 🌎 et d’autres #utopies réalistes ! 🏔️OutdoorLife 🏃🏼Triathlon&Co 🙏🏻Yoga&Meditation 🐶 Romy

ecole saint luc

Et chez Energic 🗿?

Je fais partie de la tribu Energic depuis Février 2019 en tant que Directeur création et communication à mi-temps (3 jours semaine). A mon arrivée chez Energic, mon rôle 1er était de construire une team com (👋 Bérénice), structurer les besoins, définir un cadre d’actions et établir une direction créative (univers de marque). En résumé, faire d’Energic une marque forte, atypique et adaptée au monde de l’entreprise et du scolaire.

Ma satisfaction personnelle : Apporter de l’autonomie à l’ensemble des tribus pour que chacun puisse s’approprier l’univers de marque au quotidien. Durant 2 ans, l’ensemble des supports de communication (site, app, outils com, biz, anim,…) ont été mis à jour.

Mon champ d’action en 2021 est principalement lié à l’aspect produit côté utilisateur.

Les 🐣 de l’entreprenariat…

Un histoire de famille et d'émotions

Je suis arrivé chez Energic grâce à une belle rencontre en 2016. Lors de ma création d’entreprise « Pocklife, la capsule à souvenirs (de la capture à l’impression) » (👋 Jean-Luc) au sein d’Euratechnologies lors du Batch#1, j’ai rencontré Quentin qui développait au même moment Energic. Il y a eu du chemin pour nous deux depuis !

Après notre rencontre, ce lien s’est construit autour de belles et longues discussions à travers nos entreprises respectives et la transmission que l’on pouvait s’apporter mutuellement. Nous sommes toujours restés en contact durant cette période à travers des échanges et des coups de main sur nos projets respectifs.

Pour ma part, après 3 ans d’entreprenariat à 100% et quelques échecs remplis de rencontres, d’actions, de découvertes et d’apprentissages au métier de chef d’entreprise, j’ai décidé de revoir l’organisation de ma vie. Puis à ce moment, les planètes se sont alignées : les besoins d’Energic et la relation développée avec Quentin à travers nos valeurs respectives collaient avec mes envies et une certaine définition du bonheur.

Traverser 8 ans d’agence en conseil en communication à travers différents postes (graphiste web, Webdesigner/intégrateur web, chef de projet web, DA web et print), 3 ans d'entrepreneuriat et retrouver un poste de salarié à mi temps : c’est un vrai challenge. Riche et résilient à la fois !

Mes débuts dans le minimalisme !

Découvrez les documentaires

👉 Documentaire sur le minimalisme

A travers ces 17 années professionnelles, j’ai appris de mes pairs, de mes rencontres, de mes échecs, de mes réussites et surtout dans la connaissance de mon moi. C’est d’ailleurs le vecteur le plus important pour avancer et construire son chemin de vie. Ce sont des clés d’apprentissage qui devraient être transmises dès le plus jeune âge et être la priorité de tous au même niveau que la préservation de notre planète et des êtres vivants qui la composent. J’en ai passé du temps sur ce sujet si vaste et propre à chacun mais c’est un de mes combats qui me passionne principalement à travers les histoires de vie, la mienne et celle d’autrui.

Mon 1er pivot s'est produit lors de ma décision de créer mon entreprise en 2016 car ce projet a bousculé ma vie dans sa globalité. Cela m’a permis, par souci financier au 1er abord, de revoir l’ensemble de mes paramètres de vie et de me tourner ainsi vers le minimalisme.

Comment cela s’est traduit à ce moment concrètement ?

  • Une tenue vestimentaire intemporelle à renouveler tous les deux ans (4 t-shirt, un pull zip, 1 jean, 4 paires de chaussettes, 4 caleçons, une paire de baskets et une parka)
  • Consommation locale et de saison
  • Réduction de la viande (arrêt total pendant 2 ans),
  • Réduction des achat KDO amicaux et familiaux (privilégier l’aide et l’écoute de mes rencontres)
  • Remplacer mes achats compulsifs vers des achats plus responsables et plus durables
  • Re-négocier les contrats souscrits (assurance, banque, téléphone,…)
  • Avoir un logement adapté à mes besoins (pas surdimensionné)
  • Revendre, recycler, donner,… les inutiles à ma vie.
  • Simplifier et épurer ma présence sur les réseaux sociaux
  • Ne laisser que 10 app sur mon smartphone
  • Supprimer les notifications
  • Se limiter à prendre l’avion 1 fois tous les 3 ans
  • Partir en vacances en mode tente sac à dos
  • Privilégier les déplacement doux : vélo, métro & train. (Une voiture pour le foyer)
  • ...

Sur une année cela représente un peu plus de 10 000€ d'économies. Cela voulait donc dire qu’auparavant je dépensais au moins 10K pour rien, dans le vent ! Ma révélation n°1 ! Ces choix m’ont permis de prendre des décisions plus directes et plus essentielles : Ma révélation n°2

Revenir à des essentiels et plus de sobriété heureuse !

photo

A la clôture de mon chapitre entrepreneurial, j’ai voulu redéfinir mes essentiels tels que :

  • m’occuper de ma famille,
  • progresser dans mes challenges sportifs (s’occuper de son corps)
  • prendre du temps pour lire,
  • découvrir des nouvelles choses,
  • perdre mon temps,
  • me balader à travers la marche contemplative (méditation active)
  • réduire l’impact de mes déchets en cuisinant maison, fabriquer mes produits,…
  • optimiser ma vie et l’organisation de celle-ci
  • Et surtout réfléchir et poser les bases de ma seconde partie de vie à venir.

Cela passe par réduire et encore réduire ses choix et donc de faire des concessions dans les rencontres et les projets proposés... pour n’en extraire que l’essentiel. Après 4 ans de mise en application, 6 mois de bilan, depuis janvier 2021, j’intègre à nouveau des éléments essentiels dans ma vie.

Et vous, quels sont vos essentiels ? Comment pouvez-vous définir vos points d’équilibre ? Prenez 5 min, réalisez une mini introspection à travers cette pause dans l’espace temps qui s’affole continuellement.

Vous pouvez le faire à travers cette musique : Méditation pour lâcher prise de Jonathan LEHMAN

Tu travailles chez Energic 3 jours/semaine, peux-tu nous en dire plus sur ce choix de vie et comment tu organises tes semaines ?

Mes choix et l’organisation qui en découle sont intrinsèquement liés à mes besoins structurels compte tenu de ma particularité de neuroatypique.

La 1ère année (2019) ma semaine s’organisait ainsi : lundi, mardi et jeudi chez Energic. Le mercredi et le vendredi je consacrais mon temps à accompagner un enfant autiste, des entreprises ESS et/ou associations à travers ma micro entreprise sur de la stratégie de communication et la création des supports qui en découlent et enfin la pratique de sport intensif dans la discipline du triathlon.

La seconde année (2020), j’ai ralenti un peu aussi grâce au covid (pas de hasard dans la vie pour peu que l’on sache l’observer) pour réduire davantage mes activités sportives (pas de compétition), mes activités liées à ma casquette d’indépendant pour me diriger vers l’adoption d’une petite setter irlandaise @romy.mysettergirl sur Insta ;-) et trouver le prochain métier qui m’animera après l’aventure Energic. Il sera dans la continuité de ma perception personnelle de la valeur travail (Temps vs impact réel pour la société) : L’artisanat ! (Boulanger, maraîcher, potier, forestier…)

En 2021, côté Energic, approfondir la partie utilisateurs à travers l’analyse des comportements et des besoins afin d'apporter une meilleure expérience utilisateur et surtout appuyer le passage à l’action pour la planète . Côté perso : agrandir la famille, retrouver les défis sportifs avec la maxi Race d’Annecy, entre autres, et engager mon virage professionnel.

A travers mes différentes expériences, j’ai toujours préféré la position d’apprenant que de transmettant. Pourquoi ? J’ai beaucoup de mal à partager un savoir car j’ai depuis toujours fonctionné avec mon instinct, mes intuitions et les énergies qui m'accompagnent. Je n’ai pas les mots, de méthode et de patience aussi pour transmettre, je pense aussi. Puis l’âge avançant, nous sommes toujours le vieux de quelqu’un.

Par contre, partager à travers un débat, un format d’échange,… me convient davantage. Des moments où le temps peut se suspendre.

Ces 3 jours sont complémentaires à ma vision que j’ai de réduire mon temps de travail, car celui-ci n’est qu’une partie mineure de notre vie compte tenu de l’impact instinctif que celui-ci a à un instant T.

Petite astuce : Soyons efficaces, prenons de meilleures décisions, et calmons nos envies qui nourrissent seulement notre propre égo ou les demandes d’autrui qui eux-mêmes cherchent à combler un manque à leurs propres besoins. Ce qui est important pour nous ne l’est pas pour autrui.

Cela rejoint un sujet parallèle qui me tient à cœur et dont celui-ci mériterait un article spécifique à ce sujet : c’est l’inclusion professionnelle parallèlement au scolaire (personne en situation de handicap, trouble dys, haut potentiel, autiste, tda/h,…) Sujet auquel l’équipe Picto Acess répond en partie en apportant une expertise auprès des entreprises et des collectivités.

Depuis 20 ans, la neurodiversité est vue comme un levier d’innovation au Royaume-Uni, Canada et Etats-Unis.

👉 Robert Austin et Gary Pisano, auteurs de « Neurodiversity is a Competitive Advantage » (Harvard Business Review), indiquent les avantages que peut apporter la Neurodiversité aux entreprises. Extrait. “… Because neurodiverse people are wired differently from “neurotypical” people, they may bring new perspectives to a company’s efforts to create or recognize value…”

La contrainte de ce mode de vie que j’ai choisi est d’embarquer et faire comprendre aux personnes avec qui on travaille, on partage notre vie, notre philosophie et nos choix qui ne sont pas forcément les leurs. Je suis convaincu, compte tenu du chemin que prend notre planète et notamment sociétal qu’il est important d’appréhender ce monde dans son apparat le plus simple : Manger, prier* et aimer ! (version 📚 ou version 🎬 ) (*prier = s’interroger sur ce pourquoi nous sommes réellement là, sur ses croyances intimes).

Je peux concevoir que certains combats demandent de l’investissement mais il ne se trouve pas dans un milieu professionnel tel qu’il est construit à ce jour.

C’est la résultante d’un passionné qui s'est perdu par moment dans de nombreux projets. Ralentir et prendre de la hauteur m'a permis de mieux comprendre le tourbillon de la vie. Attention, y sortir comporte des risques aussi ! Alors, vous aussi reprenez le contrôle de l’instant, du temps et choisissez vos combats !

« Soyez le changement que vous voulez dans le monde »

Quelle est la chose dont tu es le plus fier et que tu as mis en place dans ton quotidien pour réduire ton impact sur l'environnement ?

La chose dont je suis le plus fier et que j’aimerais tellement voir dupliquer/transmettre c’est la sobriété vestimentaire. Comme je le disais, depuis 5 ans, je n’ai qu'une seule tenue que je renouvelle tous les deux ans.

En amont, ça demande un vrai travail de réflexion. Quel style me définit le mieux ? Comment je souhaite me sentir dans la tenue ? Est- ce que la tenue est tenable dans le temps ? Est- ce que je peux trouver facilement les produits ? Quel est l’impact environnemental ? […] Un réel concept à définir.

La petite histoire et la plus souriante c’est que même ma famille proche ou mes amis, à qui j’explique ma démarche, n’avaient pas forcément remarqué que je portais toujours la même chose. J’ai eu quelques débats passionnants avec certaines femmes à qui je souhaitais transmettre cet aspect mais je me suis rendu compte des problématiques principalement sociétales qui pèsent encore fortement sur cet aspect. Le principal coupable est la classe masculine et les codes modes établis durant des années.

Mais on me dit dans 🙉 que Bérénice est prête à relever le défis et d’embarques le max de femme !

Et voici 8 raisons de vous convaincre :

  • Moins de décisions à prendre
  • Moins de temps perdu
  • Moins de stress et d'énergie dépensée
  • Pour se sentir mieux dans sa peau
  • Pour avoir sa propre « marque de fabrique »
  • Moins de dépenses
  • Plus de sérénité
  • Réduire son empreinte carbone 😊

👉 Pourquoi s’habiller pollue la planète ?

À l'inverse, quand tu regardes en arrière quelle est ta pire "honte écolo". Une chose que tu faisais et dont tu n'avais pas forcément conscience.

La décroissance, un mode de vie engagé !

Concept né sous la plume de Henry David Thoreau en 1850. Je vous conseille de lire Walden

Décroissance

Ma honte principale est liée aux dépenses inutiles, superficielles, sans valeurs et sans impact que cela soit alimentaire, mobilité, nouvelle technologie, cadeaux à autrui. Si j’ai pu en 3 ans économiser plus de 30 000 euros, je suis certain que chacun à son échelle peut le faire aussi. C’est ce qui m’a permis de travailler 3 jours par semaine !

Je gagne moins en étant à 3 jours qu'à 5 jours, mais ce salaire me permet de remplir la partie vitale (logement, alimentaire & petit plaisir). Si je souhaite augmenter mes revenus j’ai toujours la possibilité d’effectuer des prestations avec ma micro-entreprise. Je jongle et y trouve mon équilibre.

Il faut revoir ses priorités, nous ne pouvons pas garder un niveau de vie identique et vouloir travailler moins. Il faut faire des concessions.

C’est un peu le concept de la décroissance que je me suis appliqué à moi-même et à ma famille que je prône et dont aujourd’hui, plus que jamais, nous avons besoin.

Et pourtant je ne vis pas dans une forêt, je ne vais pas à la chasse pour me nourrir ou autres utopies irréalistes que les détracteurs de la décroissance émettent. C’est un peu comme réduire ou prendre un raccourci comme la phrase « …je ne crois pas que le modèle Amish… » 🧐

Pssst : Si vous voulez me faire un Kdo vous avez deux solutions : un Kdo à but sentimental : photo, mot, dessin, poème,… (Le best kdo pour un hypersensible) ou demander ma check liste d’achats responsables et utiles. Cas échéant, soit je refile le petit Kdo de Noël, soit à une personne dans le besoin ou à la déchetterie. Ça peut paraître violent mais consommer pour rien est bien plus dramatique pour la planète.

Mon prochain défi est de réduire mon temps de douche. Je compte acheter un petit sablier au look rétro et chiné pour m’aider à visualiser .

« Le meilleur déchet est celui que nous ne produisons pas »

👉 Les 3 idées de la décroissance

Quelle est ta vision de l'expérience utilisateur dans le Challenge Environnemental ? Sur quoi souhaites-tu mettre l'accent en 2021 ?

« Jonathan Ive & Steve Jobs, mes pères référents de l’expérience utilisateurs et clients » (Fan boy depuis mes 23 ans)

Ma vision de l’expérience utilisateur est le reflet de ma personnalité, en tout cas de ce que j’essaye de m’appliquer : Minimaliste et Sobre.

Elle pourrait se résumer en cette question : Le besoin utilisateur (app) est-il en parfaite harmonie au contexte, au besoin et aux émotions des utilisateurs.

Ayant moi même expérimenté la création d’une app : Pocklife, la capsule à souvenirs, je peux vous dire que l’utilisateur a toujours raison (= Apprends de tes échecs). Même si tu as des croyances, la force du nombre est bien plus forte dans la réalité.

La création d’une app n’est qu’une histoire d'alignement de planètes conforme à l’émotion qu’elle procure en l’utilisant. Mon objectif avec l’app est d’essayer collectivement de réduire au maximum les éléments qui la composent pour n’en extraire que le besoin le plus primaire pour l’utilisateur. Je ne lâche pas ce combat pour l’app Energic mais la force du nombre me contredit pour le moment.

Je ne peux que remercier les mails de nos utilisateurs avec la mine d’or qui nous remonte quotidiennement même si certains mails sont désagréables par moment. Nous devons les écouter, apporter une réponse et retranscrire la meilleure synthèse en termes de rendu d’expérience utilisateur.

Ce n’est pas la fonctionnalité la plus pertinente pour moi mais une demande des utilisateurs. Le centre de notifications est une grosse évolution et une pièce manquante au puzzle Energic. Cette fonctionnalité devrait sortir en Avril. Elle va permettre de relayer des informations importantes aux utilisateurs tels que relayer les messages de l’Agora, encourager et valoriser les actions des joueurs, visualiser plus facilement l'acquisition de nakoum/xp, visualiser les nouvelles personnes inscrites de sa tribu,…

En toute objectivité et de mon avis personnel, l’app n’est pas la solution magique. Le plus pertinent et ce qui m’anime au quotidien, ce sont les belles histoires concrètes et de la vraie vie qui nous sont remontées chaque jour par l’équipe animation à travers Nakoum. C’est le plus important dans l’expérience utilisateur. Le reste n’est que futilité compte tenu des urgences climatiques.

Plus personnellement, mes envies pour 2021 seraient de développer des podcasts qui regrouperaient ces histoires de vies.

👉 Découvrez les oeuvres de Richard LONG, L’homme qui marche dans la nature (Land Art)

Le mot de la fin ?

Votre temps est limité, ne le gâchez pas en menant une existence qui n'est pas la vôtre

« Votre temps est limité, ne le gâchez pas en menant une existence qui n'est pas la vôtre »

Energic, n’est que la saison 3, épisode 7 d’une série Netflix catégorie contenu Alternatif, de ma vie et dont il restera à travers cet écrit le trait d’union fort et marqueur de ma transition de vie. Cette parenthèse personnelle que je vous partage ici est très exceptionnelle et constitue un exercice très compliqué pour moi : réduire mes pensées, ma philosophie de vie en ces quelques lignes. Très égoïstement cet écrit me permet de créer un point d’étape sur mon chemin et vous partager un bout de mon histoire.

Imparfaits, libres et heureux. Atypiquement votre !

Pssss…

Un grand merci à toi ma compère Bérénice pour tout ce que tu apportes et aux nombreux défis relevés ensemble ! Ce chemin et les résultantes n’auraient pas pu se réaliser sans toi, ta passion et surtout ta faculté à embarquer cette tribu par ta joie communicative. C’est un réel atout pour Energic !

Tag associé :

Envie d’en savoir plus sur le Challenge Environnemental ?

Nous sommes à votre disposition !